« Nature et Patrimoine Culturel Immatériel »
Interaction, Interdépendance, Interconnexion 

 

Dates : 23-25 Juillet 2019

Lieu : Gannat, France

 

Présentation

 

Ce cercle de conférences se tiendra dans le cadre du Festival des Cultures du Monde, une institution festive, culturelle et annuelle du village de Gannat en Auvergne (France). Cet événement réunit pendant dix jours des danseurs, des musiciens, des artistes, des bénévoles et un large public de tous les continents, prônant une super-diversité d'échanges culturels, de pratiques musicales et chorégraphiques. Ces célébrations, associant culture locale et échanges traditionnels, ont été initiées il y a près de cinquante ans par Jean Roche et son association La Bourrée Gannatoise, qui rassemble et interprète les cultures musicales et dansantes du nord de l'Auvergne. Aujourd'hui, l’Association Nationale Cultures du Monde organisatrice du festival, est une représentante officielle du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO, et membre-partenaire de nombreuses institutions européennes prestigieuses pour la sauvegarde des traditions musicales et folkloriques (CIOFF, EMC, IMC, AMTA, etc.). Les festivités rassemblent près de 30 000 visiteurs chaque année et permettent aux populations locales d’interagir avec des personnes du monde entier dans un large éventail de langues.

 

A été lancée le 2 décembre 2019 par l’ONU à Rome, l’Année internationale pour la Santé des Végétaux. Elle a pour but de « sensibiliser le public à la protection de la santé des végétaux comme levier pour éliminer la faim, réduire la pauvreté, protéger l’environnement et doper le développement économique ». Au-delà de ces vagues considérations, il nous sera donnée l’opportunité de discuter de ces enjeux en les rattachant au vaste thème anthropologique « Nature-Culture », et tout en mettant en avant les diversités linguistiques et culturelles, dans le cadre de notre valorisation et sensibilisation du grand public au patrimoine culturel immatériel. Ce cercle de conférences est donc à la fois une proposition festivalière, une réunion de spécialistes universitaires ou professionnels et une Université Populaire, à la destination d’un public local et international. L’événement est organisé conjointement par l’Association Nationale Cultures du Monde représentée par Etienne Rougier (Université de Montréal, Canada), le Dr Vikrant Kishore (Deakin University, Australia) et une formidable équipe de volontaires, étudiants et jeunes professionnels, venant des quatre coins du monde.

 

Discussion 

 

Cet événement nous invite à réfléchir aux différentes notions relatives au patrimoine culturel et à sa performance (Bourdieu 1980). Des groupes du monde entier se réunissent ici dans un but commun : représenter des traditions culturelles et les performer. Si nous considérons les concepts de "communautés imaginées" (Anderson 1983), la tradition est mal représentée par la notion d’héritage, car la notion de transmission culturelle est vague et doit être redéfinie. Comme on le voit également avec les cultures régionales françaises, la tradition peut être interprétée comme faire-valoir et possibilité de représenter l'identité dans un contexte sociopolitique défavorable (Reed-Danahay 1991).

En tant qu’opérateur fondamental de la réflexion en sciences humaines, « nature-culture » est un thème classique et central dans la pensée contemporaine de différents domaines : anthropologie, sociologie, études de la performance, etc. Que ce soit pour comprendre la manière dont les pratiques et les contenus matériels et immatériels sont communiqués ou bien que ce soit pour servir de cadre analytique permettant de retracer connexions et impacts humains dans le temps et dans l’espace, ce thème nous apporte une ouverture sur la variété de sujets socio-culturels à explorer à travers le spectre de différentes perspectives. Celle de la santé des végétaux, qu’elle soit abordée d’un point de vue anthropologique contemporain ou philosophique, induit notamment une meilleure considération et interprétation des relations qu’exercent des communautés entre elles, avec son environnement naturel, et dans la perspective évidente et urgente des enjeux géo-climatiques actuels.

 

De plus, ce type d'évènement festif nous invite à réfléchir à la diversité et à cette notion de patrimoine culturel et musical, dans toute son intangibilité. Cela nous amène également à reconsidérer la représentabilité des langues dans les dichotomies ou syncrétismes contemporains nature-culture et à l’appui de toute la diversité que nous offre le festival (Bennett 2015). À bien des égards, nous pourrons montrer que la musique, le conte, la danse et la poétique en général dans le langage sont incantateurs ou vulgarisateurs naturels des liens nature-culture.

 

Thème 

 

La portée intellectuelle de cet événement est de reconsidérer la place de la représentation culturelle, des champs performatifs ethnobotaniques et ethnopoétiques dans le cadre d’un échange interculturel.

Les sujets proposés doivent inclure, mais de manière non-exhaustive, ces différents axes de recherche :

 

  • Musique Traditionnelle

  • Dance

  • Ethnobotanique

  • Patrimoines Culturels et Cultuels Immatériels

  • Rites

  • Contes et Récits oraux

  • Héritage culturel dans l’enseignement et l’apprentissage

  • Minorités culturelles et linguistiques

 

Objectifs 

 

Développer un réseau entre universitaires et experts dans le domaine du patrimoine culturel immatériel.

Engager des débats internationaux sur la crise climatique mondiale

Favoriser un échange interdisciplinaire scientifique (anthropologie, sociologie, biologie, linguistique, philosophie, littérature, etc.)

Soutenir les chercheurs et les étudiants dans le domaine du patrimoine culturel immatériel.

Soutenir les groupes culturels participant au festival de Gannat et explorer les possibilités de travailler en collaboration avec eux

Sensibiliser à la nécessité de préserver la santé des végétaux, la biodiversité mondiale

Favoriser les partenariats entre les gouvernements, les ONG (dont de nombreux représentants seront présents aux conférences) et les groupes communautaires.

Sensibiliser davantage au patrimoine culturel immatériel, en mettant l’accent sur les diversités linguistiques et culturelles

 

Soumission d’un résumé de communication

 

Académiques, chercheurs, étudiants, experts, professionnels ou réalisateurs sont invités à soumettre leurs communications, leurs posters, leur projet de performance ou tout autre travail original pas encore publié. Un espace sera destiné à la présentation de posters. Un créneau sera accordé pour des éventuelles performances ou pour toute présentation nécessitant un espace-temps particulier.

 

Chaque communication durera 20 minutes et sera suivie d’une dizaine de minutes de questions/débat.

 

Soumettre le résumé et/ou la communication complète par courriel.

Nous acceptons les propositions de communications dans toutes les langues romanes ainsi qu’en anglais. Les conférences pourront être données en occitan, français, anglais ou espagnol.

 

Adresse Courriel : gannatconference@gmail.com

Site Internet : www.gannatconference.com

 

 

Date Limite 30 Avril 2020

 

  

Format du résumé

 

4 ou 5 mots-clés

250 - 300 mots

Brève Introduction de l’auteur/co-auteur (Max. 100 mots)

Un titre avec le nom complet des auteurs et co-auteurs, ainsi que leur affiliation.

 

Soumission de travaux créatifs

 

Pour la soumission de travaux créatifs, suivez le format de soumission de résumé comme mentionné ci-dessus. Vous pouvez partager votre travail de création en le numérisant via Google Drive, DropBox, Vimeo, un lien Youtube, etc.

 

 

Un journal des communications des Conférences Internationales de Gannat, est publié tous les ans au moment du festival.

 

 

Date limite d’inscription 1er terme : 30 juin 2020

Second terme : 1er juillet 2020

 

Vous pouvez vous inscrire en ligne sur www.gannatconference.com

 

 

 

Tarifs d’inscription : (ils comprennent les repas et apéritifs, un accès gratuit à tous les événements du festival et sur toute sa durée, une navette gratuite A/R de la gare ou de l’aéroport en cas de besoin, des rencontres officielles ainsi que des souvenirs du festival)

 

Catégorie

1er terme d’inscription

2nd terme d’inscription

Académique

120euros

150euros

Etudiant.e

100euros

120euros

Professionnel

120euros

150euros

Enfin, par bon sens, nous invitons tous les participants qui peuvent éviter de prendre l’avion, à préférer des moyens de déplacements « plus verts » afin de se rendre au festival.

 

 

 

AL PLASER !

Les organisateurs, Etienne Rougier & Vikrant Kishore

STUDENTS

STUDENTS

TILL 30TH JUNE

Euro - 100

AFTER 1ST JULY 2020

Euro - 120

ACADEMICS

ACADEMICS

TILL 30TH JUNE

Euro - 120

AFTER 1ST JULY 2020

Euro - 150

OTHERS

PROFESSIONALS

TILL 30TH JUNE

Euro - 120

AFTER 1ST JULY 2020

Euro - 150